Peu-Importe, Antonin Druart, Coppélia press 2019

Cette semaine voit publié le roman Peu-Importe sous une forme nouvelle et augmentée, et nous nous en réjouissons.

Au delà de l'aisance nouvelle avec laquelle vous pourrez lire ce texte alerte et exigeant, la mise en page s'emploie à se mettre au service de l'écriture de l'auteur, dont les choix de typographie contribuent à former le sens des mots et leur ton, à opérer des décrochages temporels, à basculer dans des registres d'énonciation.

La plastique du texte imprimé est un défi, surtout lorsqu'il s'agit d'un ouvrage aussi gourmand en espace. Nous sommes fiers du résultat et remercions Antonin Druart pour cette expérience littéraire au style réjouissant, que nous qualifierons d'humour de niche, avec son accord. Ultra référentielle et pourtant agile et souple, la narration se construit tout en étant tissée à des micro récits et à une prolifération vorace de protagonistes qui la mettent en péril autant qu'ils la dopent. Les fictions plurielles sont servies par la capacité de l'auteur à figurer des scènes sans lendemains et à porter un regard amusé sur le monde, sans pathos téléguidé ou émotion facile.

Le livre est imprimé sur du papier recyclé, sa couleur et son toucher en sont informés avec élégance. Peu-Importe conserve la couverture crème déjà en jeu précedemment, ainsi que le titre écrit par l'auteur et sa main gauche, experte.

https://coppeliapress.com/collections/books/products/peu-importe